mardi 28 octobre 2014

Kimono Lover


















Konnichiwa !

Aujourd'hui, je vous parle Kimono home made.
Depuis quelques mois déjà, cette tenue japonaise est trèèès en vogue. On croise des déclinaisons et variantes de kimonos un peu partout, de Pinterest aux magazines de mode.
Et vous allez me dire, pourquoi cet amour soudain ? Parce que c'est beau, tout simplement ! Chic, intemporel, confortable, le kimono s'adapte à toutes vos tenues avec une simplicité déconcertante.



Et forcément, j'ai eu envie d'en créer un spécial "Yes ! I Made It !" Je dois même vous avouer, que, malgré sa longue réalisation, il est assez simple de créer son propre kimono.

Bon, contrairement à d'habitude, je ne vous propose pas un DIY complet car cela aurait été un peu long et surtout, il existe déjà des tutos couture plus efficaces que les miens.
















Pour la réalisation de mon kimono, j'ai utilisé le e-book de Carole Phangia-Choquenet "Couture géométrique" disponible sur l'App store gratuitement !
Je vous engage à le télécharger, c'est une petite bible pour les débutants en couture.
Parmi les projets, il y a "Le top à manches Kimono", dont je me suis inspirée librement et largement.
En fait, j'ai simplement ouvert et rallongé le patron proposé.















Pour réaliser mon Kimono lover, j'ai eu besoin de :

- 1m50 de tissu en laize de 1m50
J'ai choisi un lainage de costume d'homme, très souple.
- du fil assorti
- un foulard pour la customisation des manches
- une machine à coudre

Pour la marche à suivre, je vous ai fait des captures d'écran des principales étapes.














Comme je vous le disais plus haut, les seules choses que j'ai modifiées sont la longueur du kimono et l'ouverture du devant.












Enfin, dans ma version, j'ai utilisé un foulard de récup pour customiser les manches et lui apporter un peu de couleur et de féminité !






Je vous laisse donc vous aussi tenter l'expérience du kimono ! Vous verrez, vous allez y prendre goût...











































Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire