mardi 23 septembre 2014

DIY : Baba de ma djellaba











Aujourd'hui sur le blog, je vous offre un peu d'exotisme, de soleil et de jeunesse lumineuse. Tout ça grâce à un DIY de Djellaba toute simple, à personnaliser selon vos envies. Un petit héritage de mes vacances estivales passées au Maroc. Et oui, je fais le maximum pour faire durer le plaisir...







Encore un peu de couture donc pour ce DIY très accessible (en tout point) et adaptable aux enfants comme aux plus grands !
Ici, j'ai choisi de faire un t-shirt façon djellaba mais vous pouvez aussi l'allonger pour une version tunique.

































Pour réaliser ce DIY, vous aurez besoin :

- De 60cm à 1m de cotonnade en 1m50 de largeur (en fonction de la taille de la djellaba)
- De 1m à 2m de galon doré
- D'un petit pompon de passementerie doré
- D'une machine à coudre et du matériel de couture classique : fil, aiguilles, ciseaux...










1- Pour commencer, prenez les mesures de votre enfant. 
2 - Vous aurez besoin de mesurer l'envergure coude à coude, l'encolure, la hauteur épaule - bassin et le tour de hanche. Vous n'avez ensuite qu'à plier votre tissu en 2, marquer les mesures et couper le dos et le devant.









3 - Découpez l'encolure du dos et du devant du top. Faites-le tissu plié pour avoir une jolie symétrie.








4 - Commencez la couture en joignant les épaules endroit sur endroit. Pour une jolie finition, vous pouvez (je n'ai pas été très bonne élève sur ce coup là) surfiler les bords pour que le tissu ne s'effiloche pas.








5 - Ensuite, réalisez les manches. Piquez les côtés en laissant suffisamment d'espace pour le passage des bras. Puis faites les ourlets des manches et du bas du top.









6 - Passez maintenant à l'encolure. Piquez tout le bord du col puis pré-cousez le galon à la main.







7 - Enfin, bordez les manches de galon de la même façon que précédemment et cousez le pompon de passementerie. Si l'encolure est trop échancrée à votre goût, vous pouvez, comme ci-dessous, faire un petit point pour créer une goutte.






























2 commentaires: